Contenu principal

Canicule: comment stocker ses médicaments

L’été est là et les températures grimpent allègrement. Si vous voyagez et que vous devez emporter des médicaments, prenez garde à stocker ceux-ci comme il se doit. En effet, les températures élevées peuvent modifier leur efficacité.

En principe, il faut conserver les médicaments à moins de 25 °C. Au-delà, les sprays contre l’asthme, les suppositoires et les pansements comprenant des principes actifs deviennent inutilisables. Les crèmes et autres pommades peuvent changer de consistance, les principes actifs sont susceptibles de se désintégrer et les sprays, quant à eux, peuvent même exploser. Dans les voitures, même parquées à l’ombre, la température est souvent insupportable. Mieux vaut donc déposer ses médicaments sous le siège avant ou dans le coffre. Une glacière ou une boîte en sagex représente une solution encore plus judicieuse. Mais attention, les médicaments ne doivent pas être en contact direct avec les éléments refroidissants, car ils risqueraient de geler; leur effet s’en verrait alors modifié.

Les grosses chaleurs peuvent également mener à des effets secondaires inhabituels. Par exemple, les antidépresseurs peuvent causer de la fièvre. Les neuroleptiques, les médicaments contre la maladie de Parkinson et les inhibiteurs de l’ECA réduisent la sensation de soif. Quant à eux, les bêtabloquants ont tendance à réduire la résistance à la chaleur et la performance cardiaque. Certains traitements doivent être adaptés lors de canicules, mais cette décision revient au médecin. De plus, il est essentiel de boire et de se rafraîchir régulièrement.

Si l’un de vos médicaments n’a pas son apparence habituelle ou celle à laquelle vous vous attendez, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin de famille avant de l’utiliser.

Peter Fluder
Responsable Communication et Services centraux
Agrisano