Contenu principal

N’oubliez pas de vous protéger du soleil

Chaque année en Suisse, environ 2800 personnes développent un mélanome de la peau. Et près d’un quart des malades ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

La Suisse compte parmi les «pays à haut risque» de cancer de la peau, donc attention à ne pas sous-estimer les dangers du soleil.

Au vu des activités de loisirs à la montagne et de la fréquence des voyages dans des pays ensoleillés, la population suisse s’expose de manière relativement élevée aux UV. Même si les vacanciers seront sans doute nombreux à préférer les lacs et la montagne à la mer cette année, ils devront prendre gare au soleil. Les personnes travaillant souvent en plein air, comme les paysans et paysannes, présentent un risque accru de cancer de la peau.

Le cancer de la peau est devenu le cancer le plus fréquent chez l’être humain. Les deux formes du cancer «clair» de la peau (le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire) sont retirées le plus souvent par intervention chirurgicale et ne nécessitent en général aucun traitement ultérieur. Le mélanome, la forme la plus redoutable de cancer de la peau, se développe dans les cellules pigmentaires de la peau. Ces cellules forment des taches pigmentaires, les grains de beauté, que presque tout le monde a quelque part sur le corps. Les cellules pigmentaires peuvent former des tumeurs susceptibles de détruire la peau et de s’étendre jusqu’aux vaisseaux sanguins, à partir desquels elles s’attaquent à d’autres organes par métastase. Tant que le mélanome est petit et limité à l’épiderme, les chances de guérison sont bonnes, d’où l’importance capitale d’un dépistage précoce. Le rayonnement ultraviolet du soleil est presque toujours en cause dans le développement des deux types de cancer de la peau.

La meilleure façon de prévenir le cancer de la peau est de se protéger systématiquement du soleil. En effet, chaque coup de soleil augmente le risque de cancer cutané. Des produits de protection solaire, un couvre-chef et des lunettes de soleil sont indispensables en cas d’exposition prolongée au soleil. Il est également conseiller de porter des vêtements au tissage serré et de rester à l’ombre, en particulier entre 11 et 15 heures.

Les journées nationales de prévention du cancer de la peau sont annulées cette année à cause du coronavirus. Les dermatologues ne proposeront donc pas d’examens gratuits de la peau en 2020. Aussi est-il d’autant plus important de bien surveiller ses grains de beauté et de consulter un médecin rapidement en cas de lésion suspecte de la peau. Le site www.melanoma.ch propose de plus amples informations.

Christian Scharpf
Directeur
Tél. 056 461 71 11