Contenu principal

Personnes exerçant une activité lucrative à l’âge de la retraite: pour quelles assurances existe-t-il encore une obligation de cotiser?

Les baby-boomers approchent à grands pas de l’âge ordinaire de la retraite. C’est l’une des raisons de l’augmentation du nombre de personnes actives à l’âge de la retraite.

Dans ce contexte, les personnes exerçant une activité lucrative à l’âge de la retraite doivent tenir compte de certains aspects liés aux assurances.

Pour les personnes exerçant une activité lucrative à l’âge de la retraite (femmes 64 ans et hommes 65 ans), aucune cotisation pour l’AVS, l’AI, les APG et les allocations familiales n’est due sur une franchise de CHF 1‘400 par mois ou de CHF 16‘800 par année, et ce indépendamment du fait que cette activité soit exercée en tant qu’indépendant, membre de la famille collaborant dans l’exploitation ou employé extrafamilial. Si un rentier travaille pour plusieurs employeurs en même temps, la franchise vaut pour chacune des relations de travail. Si le revenu ou le salaire dépasse la franchise, les cotisations à l’AVS, à l’AI et aux APG et, dans l’agriculture pour les employés extrafamiliaux, les cotisations supplémentaires relatives aux allocations familiales sont prélevées sur la différence. Pour les personnes exerçant une activité lucrative à l’âge de la retraite, aucune cotisation à l’assurance-chômage n’est déduite.

Dans le secteur agricole, les indépendants et les membres de la famille collaborant dans l’exploitation ne sont pas obligatoirement assurés contre les accidents dans le cadre de la LAA. Les employés extrafamiliaux ayant l’âge de la retraite continuent d’être soumis à l’assurance-accidents obligatoire selon la LAA.

La situation concernant l’assurance de l’indemnité journalière de maladie doit être évaluée individuellement. En règle générale, l’assurance de l’indemnité journalière de maladie peut être maintenue pour les employés extrafamiliaux jusqu’à l’âge de 70 ans. Les personnes exerçant une activité lucrative à l’âge de la retraite ne sont plus assujetties à la caisse de pension. Selon la caisse de pension, il est possible de continuer à s’assurer à titre volontaire après avoir atteint l’âge de la retraite; la situation doit être évaluée individuellement ici aussi.

Les conseillers des agences de conseil en assurances agricoles, rattachées aux chambres cantonales d’agriculture, ou le service de conseil des entreprises Agrisano à Brugg se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions concernant une activité lucrative à l’âge de la retraite.

Daniel Duarte
Fondation Agrisano