Contenu principal

Prévention et dépistage précoce du cancer de la peau

Ces dernières années, la campagne nationale du cancer de la peau se tenait toujours en mai. Pendant une semaine, de nombreux dermatologues offraient un examen gratuit des lésions cutanées suspectes. En raison de la pandémie, cette campagne n’aura pas lieu cette année.

Toutefois, il convient de prêter une grande attention au sujet de la protection solaire, car entre-temps le cancer de la peau est devenu le cancer le plus courant chez l’être humain.

La Suisse compte parmi les «pays à haut risque» de cancer de la peau. Au vu des activités de loisirs à la montagne et de la fréquence des voyages dans des pays ensoleillés, la population suisse s’expose de manière relativement élevée aux UV. Les personnes qui travaillent souvent à l’extérieur, comme les agricultrices et les agriculteurs, présentent elles aussi un risque accru de développer un cancer de la peau. Les deux formes du cancer «clair» de la peau (le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire) sont retirées le plus souvent par intervention chirurgicale et ne nécessitent en général aucun traitement ultérieur. Elles sont beaucoup plus fréquentes que le redoutable cancer «noir» de la peau (mélanome). Un mélanome peut se développer à partir des cellules pigmentaires de la peau. Ces cellules forment des taches pigmentaires, les grains de beauté, que presque tout le monde a quelque part sur son corps. Les cellules pigmentaires peuvent former des tumeurs susceptibles de détruire la peau et de s’étendre jusqu’aux vaisseaux sanguins, à partir desquels elles s’attaquent à d’autres organes par métastase. Tant que le mélanome est petit et limité à l’épiderme, les chances de guérison sont bonnes. D’où l’importance d’un dépistage précoce. Le rayonnement ultraviolet du soleil est presque toujours en cause dans le développement des deux types de cancer de la peau.

La meilleure façon de prévenir le cancer de la peau est de se protéger efficacement du soleil. En effet, chaque coup de soleil augmente le risque de développer ce genre de cancer. En plus de mettre de la crème solaire, il est recommandé de porter des vêtements au tissage serré, un chapeau et des lunettes de soleil. En cas de lésion suspecte sur la peau, il faut consulter rapidement un médecin. De plus amples informations sont disponibles sur le site de la Ligue contre le cancer.

Christian Scharpf
Directeur
Agrisano