Contenu principal

Prudence lors des baignades

Les piscines publiques ont rouvert il y a peu. Pourtant, le plaisir de la baignade est troublé cette année.

Les piscines n’accueillent qu’un nombre réduit de nageurs et limitent parfois la durée d’accès au site. Beaucoup de gens se rabattent alors sur les lacs et les rivières. Les plans et cours d’eaux naturels dissimulent toutefois des dangers particuliers: courants et tourbillons, vent, méconnaissance de la profondeur et lieux de baignade non surveillés n’en sont que quelques exemples.

Selon les statistiques de la Société suisse de sauvetage SSS, une cinquantaine de baigneurs se noient chaque année en Suisse. Chez les enfants, la noyade représente la deuxième cause de décès par accident. Les petits enfants se noient le plus souvent en chutant dans des eaux libres. Outre les enfants, les garçons adolescents et les jeunes adultes sont particulièrement exposés au risque de noyade. L’inconscience, la témérité, la pression du groupe, la consommation d’alcool et de stupéfiants ressortent comme des facteurs de risque. La force et l’imprévisibilité des courants d’une rivière sont également souvent sous-estimées. Même les nageurs expérimentés et les amateurs de sports nautiques peuvent se retrouver en péril. En effet, la plupart des victimes de noyade savaient nager.

Pour profiter de l’été en toute sécurité au bord de l’eau et dans l’eau, la meilleure chose est d’observer les six maximes de la SSS: (1) Les enfants au bord de l’eau doivent toujours être accompagnés – les petits enfants doivent être gardés à portée de main. (2) Ne jamais se baigner après avoir consommé de l’alcool ou des drogues. Ne jamais nager l’estomac chargé ou en étant à jeun. (3) Ne jamais sauter dans l’eau après un bain de soleil prolongé. Le corps a besoin d’un temps d’adaptation. (4) Ne pas plonger ni sauter dans des eaux troubles ou inconnues. L’inconnu peut cacher des dangers. (5) Les matelas pneumatiques ainsi que tout matériel auxiliaire de natation ne doivent pas être utilisés en eau profonde. Ils n’offrent aucune sécurité. (6) Ne jamais nager seul sur de longues distances. Même le corps le mieux entraîné peut avoir une défaillance. Rendez-vous sur www.sss.ch pour en savoir plus.

Patrik Hasler-Olbrych
Responsable de la communication et des services centraux
Tél. 056 461 71 11