Contenu principal

Qui supporte les frais en cas d’urgence?

En cas d’urgence aiguë, il est essentiel d’agir rapidement, et c’est d’autant mieux lorsque les secours arri-vent vite, mais un trajet en ambulance peut parfois coûter cher.

Selon la loi sur l’assurance-maladie, l’assurance de base prend en charge la moitié des frais de sauvetage en Suisse, mais jusqu’à CHF 5'000 par année civile au maximum. Toutefois, cette condition s’applique uniquement lorsqu’il s’agit d’un sauvetage, c’est-à-dire que le transport permet de sauver la vie du patient ou d’éviter que son état ne s’aggrave et que sa vie ne soit en danger, en cas d’infarctus aigu du myocarde par exemple. En revanche, s’il n’y a aucun danger de mort imminent, mais que les circonstances rendent nécessaire un transport en ambulance, l’assurance de base prend en charge la moitié de ces frais, mais jusqu’à CHF 500 par année civile au maximum. Les personnes qui n’ont conclu que l’assurance de base doivent donc parfois prendre une grande partie des frais à leur charge.

Les donateurs de la Rega bénéficient d’une exemption des frais de sauvetage qui ne sont pas couverts par l’assurance de base lorsqu’aucun autre assureur ne les prend en charge. Ces prestations ne sont toutefois soumises à aucun droit légal, et il n’y a aucune garantie que la Rega, ou toute autre société de sauvetage, prenne en charge l’intervention. Une affiliation à la Rega ne doit donc pas être confondue avec une assurance complémentaire.

En cas d’accident, si l’on est obligatoirement assuré contre les accidents par son employeur en tant qu’employé-e, l’assurance-accidents prend en charge l’intégralité des frais de transport nécessaires (y c. ceux de la Rega). Les personnes indépendantes ou n’exerçant pas d’activité lucrative et les enfants sont assurés contre les accidents par leur caisse-maladie; la même réglementation s’applique tant aux accidents qu’à la maladie, voir plus haut. Une assurance complémentaire constitue néanmoins la solution, en effet, l’assurance complémentaire AGRI-spécial d’Agrisano couvre 90% des frais de transport et de sauvetage médicalement nécessaires (CHF 20'000 par année civile au maximum).

Les agences de conseil en assurances agricoles, qui sont rattachées aux chambres cantonales d’agriculture, ou le service de conseil d’Agrisano à Brugg fournissent davantage d’informations sur les assurances complémentaires d’Agrisano.

Christian Scharpf
Directeur
Agrisano